Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 17:39

Des Roms viennent déféquer au château d’Edith Cresson, furieuse


– c'est dur d’être généreux quand on est victime!


Prenez la peine de lire jusqu'au bout, ça en vaut la peine!


Edith Cresson, ancien Premier ministre socialiste, est folle de rage : tant que les Roms emmerdent les pauvres, elle s’en foutait, mais là, trop c’est trop… Ils ont osé venir faire leurs besoins sur son domaine seigneurial de Saint-Sylvain-d’Anjou.
Des centaines de gens du voyage se sont installés à Saint-Sylvain-d’Anjou et l’insupportent, elle et les riverains.
Crime de lèse socialiste, Édith Cresson est donc furieuse après le maire.
« Ils ont des toilettes chimiques mais ils vont quand même faire ça chez nous. Le cabinet du préfet m’a dit que c’était une habitude culturelle ! », s’énerve Édith Cresson, dont la propriété de 8 hectares n’est pas clôturée…
Mais on ne s’en prend pas aux élites socialistes impunément : la solidarité, c’est pour le petit peuple, pas pour eux. Cresson ne tolère pas de partager et d’accepter « les désordres dans mon potager, les vols de fruits et de bois » et
va déposer plainte.
Réponse du maire (UMP !)
Le 17 septembre 2013
J’ai failli avoir pour vous une once de compassion…Madame le Premier ministre,
Dame, voir s’installer chez soi plusieurs centaines de « gens du voyage » qui y défèquent à loisir et s’y nourrissent des produits du verger et de larcins domestiques est pour le moins« enn
uyeux <http://www.courrierdelouest.fr/actualite/saint-sylvain-d-anjou-ils-font-leurs-besoins-chez-edith-cresson-14-09-2013-125602> », pour ne pas dire abominable et illégal…
Je comprends votre colère, et souscris à votre dénonciation de l’attitude du préfet local et des autorités de l’État, incapables de faire assurer l’ordre public autour de votre manoir et de ses huit hectares… D’autant que ce fonctionnaire zélé et « pince sans rire » a l’outrecuidance d’admettre ces comportements délictueux au nom de « la culture particulière » de ces populations le plus souvent illégalement entrées sur notre territoire. Pourtant, n’applique-t-il pas dans sa grande rigueur le principe cher aux socialistes, vos amis, du « multiculturalisme » et de l’accueil de toutes les populations de la terre sur un sol qui ne peut les supporter et face à un peuple qui ne les « encaisse » plus ?
Tout ça au nom de différents traités européens que vous avez approuvés (et même signés du haut de votre éminente fonction) et des accords de Schengen, pierre angulaire de la libre circulation des populations chère à la « mondialisation libérale et libertaire », que l’humanisme« désintéressé » (sic !) des gouvernants en place (vos « camarades », donc) a érigée en mode de transformation du « Peuple de France ».
Vous vous plaignez des odeurs qui accompagnent l’installation illégale de ces gens-là, de leurs pratiques « chapardeuses », des nuisances inhérentes à leurs campements sauvages… Cela me surprend : ces discours sont marqués du sceau de la xénophobie, du racisme même, du refus de la mixité et de l’union des cultures, et rappellent « les heures sombres de notre Histoire » D’une « humaniste de gauche », on aurait pu attendre des mots plus compréhensifs et plus chaleureux, des bras davantage ouverts, des initiatives plus accueillantes…
Remarquez, quand on observe bien le réel, on s’aperçoit qu’aucun de vos amis socialistes, de vos alliés politiques écolos ou d’autres mouvances de la gauche n’accueille dans ses propriétés privées, bâties ou non, le moindre représentant de ces populations itinérantes venues des anciens pays de l’Est… C’est vrai qu’ils préfèrent les faire prendre en charge par les contribuables locaux à travers des « aires d’accueil » où ils ne payent rien et des budgets sociaux qui s’ouvrent largement à leurs demandes sans qu’ils ne s’acquittent de la moindre cotisation ou du moindre
prélèvement fiscal.

Madame le Premier ministre, votre vécu est celui de millions de Français obligés de subir les conséquences néfastes de la politique que vous avez initiée et que prolongent, en l’aggravant, les représentants de votre parti… Aussi, après un temps d’hésitation, certes explicable, il m’est venu à l’esprit que l’expérience de l’arroseur arrosé que vous vivez est tout à fait réjouissante et qu’elle ne laisse nulle place à la moindre compassion…
Mais je peux quand même être (un peu) charitable : ne pensez-vous pas qu’à la lumière du réel vous pourriez ouvrir les yeux et prendre conscience de la nocivité de cette immigration, légale et illégale, qui détruit notre espace civil, social, sociétal ? Et qu’il serait encore temps pour vous de joindre vos efforts aux efforts de ceux qui demandent l’éradication de l’immigration illégale, un moratoire sur Schengen, une suspension des flux migratoires annuels ? C’est à ce prix que vous pourriez devenir crédible, car on ne peut accepter que vous dénonciez les conséquences de faits dont vous chérissez les causes.
Avec mes salutations qui, pour n’être pas cordiales, n’en sont pas moins civiques.
R
obert Albarèdes

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 10:25
Ce jour le site M6-info.fr by MSN publie un dernier sondage sur les intentions de vote pour les élections européennes du printemps 2014 !
Pour la première fois dans un sondage portant sur une élection nationale le FN est donné en tête des intentions de vote !
Cette élection qui se déroulera quelques semaines après les municipales de mars 2014, va offrir au FN une occasion unique de provoquer cette tempête électorale pour deux raisons,
 La première est les comportements concomitants des partis  d’opposition, l’UMP et de pouvoir, le PS qui chacun de leur côté tentent, en espérant en tirer un profit,  de marginaliser et diaboliser un parti qui se présente comme un exutoire pour des électeurs sans arrêt trompés.
La seconde est le peu d’intérêt et d’importance que les électeurs portent à cette élection européenne. L’Europe c’est loin, c’est aussi trompeur que les politiques nationaux. Cette élection offre une possibilité de marquer son mécontentement en pensant que le résultat n’aura pas d’importance sur leur vie de tous les jours ! Là aussi c’est un échec des partis de gouvernements qui n’ont pas su faire comprendre aux électeurs ce qu’est l’UE et ce qu’elle assure aux peuples européens en reportant tous les maux de leur politique nationale sur les décisions de Bruxelles !
Les erreurs se payent toujours au prix fort.
BB ***************************************************************
Elections européennes : 1 électeur sur 4 voterait FN

« Premier parti de France » selon cette étude

Le parti de Marine Le Pen recueille 24% d'intentions de vote contre 22% pour l'UMP et 19% pour le PS. Viennent ensuite la liste d'union UDI-MoDem 11%, le Front de Gauche 10%, EELV 6%, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) 2%, le NPA d'Olivier Besancenot 2% et "une autre liste" 4%.

« Pour la première fois dans un sondage d'intentions de vote portant sur une élection à caractère national, le FN devance nettement à la fois le PS et l'UMP », assure l'institut de sondage.

Pour Steve Briois, secrétaire général du Front National, il s'agit d'un « séisme sans précédent ». « Cette annonce est à interpréter comme un élan d'enthousiasme manifeste de la part des Français pour Marine Le Pen et pour le Front National, et comme une adhésion à leur critique d'une Union Européenne ultralibérale qui les opprime et à laquelle les partis du système ont vendu leur âme et le destin de nos compatriotes », a-t-il ajouté.

Une forte progression

Pour rappel, lors des dernières européennes de 2009, le Front national avait obtenu 6,34% des voix. L'UMP associé au Nouveau centre, était arrivé en première position avec 27,89%, suivi du PS à 16,48%, d'Europe Ecologie-Les Verts à 16,27%, du MoDem (8,47%) et du Front de gauche (6,03%) .

Le FN a progressé de 3 points par rapport à une étude du même type réalisée par l'institut Ifop au mois de mai. Hier, Alain Delon a suscité la polémique sur Twitter en apportant son soutien au parti de Marine Le Pen, un mois après l'humoriste Jean Roucas.

 « Premier parti de France » selon cette étude

Le parti de Marine Le Pen recueille 24% d'intentions de vote contre 22% pour l'UMP et 19% pour le PS. Viennent ensuite la liste d'union UDI-MoDem 11%, le Front de Gauche 10%, EELV 6%, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) 2%, le NPA d'Olivier Besancenot 2% et "une autre liste" 4%.

« Pour la première fois dans un sondage d'intentions de vote portant sur une élection à caractère national, le FN devance nettement à la fois le PS et l'UMP », assure l'institut de sondage.

Pour Steve Briois, secrétaire général du Front National, il s'agit d'un « séisme sans précédent ». « Cette annonce est à interpréter comme un élan d'enthousiasme manifeste de la part des Français pour Marine Le Pen et pour le Front National, et comme une adhésion à leur critique d'une Union Européenne ultralibérale qui les opprime et à laquelle les partis du système ont vendu leur âme et le destin de nos compatriotes », a-t-il ajouté.

Une forte progression

Pour rappel, lors des dernières européennes de 2009, le Front national avait obtenu 6,34% des voix. L'UMP associé au Nouveau centre, était arrivé en première position avec 27,89%, suivi du PS à 16,48%, d'Europe Ecologie-Les Verts à 16,27%, du MoDem (8,47%) et du Front de gauche (6,03%) .

Le FN a progressé de 3 points par rapport à une étude du même type réalisée par l'institut Ifop au mois de mai. Hier, Alain Delon a suscité la polémique sur Twitter en apportant son soutien au parti de Marine Le Pen, un mois après l'humoriste Jean Roucas.

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 00:48

 

 

Notre camarade Président a annoncé une nette amélioration

de la situation économique à l'horizon 2014...  

Or, si l'on regarde dans le dictionnaire la définition du mot horizon, il est noté : 

- ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l'on avance........... !

Il semblerait que ça se confirme...

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 00:38
  
TOUS CES PSEUDOS MINISTRES AVEC GRAND TRAIN DE VIE... QUI NE SERVENT A RIEN ET NOUS COÛTENT LA PEAU DES FESSES EN CES TEMPS DE DISETTE... EN VOILÀ DES SOURCES D'ÉCONOMIES AFIN DE RÉDUIRE NOS IMPÔTS !

Faut comprendre que lorsque l’on utilise l’argent des autres on peut se permettre des fantaisies que nous les Français laborieux ne pouvons pas comprendre...  

JOLIES PLANQUES DE COPAINS...  

Un ministre (et son ministère) coûte 20 millions d’Euros par an à l'état (c’est à dire pour nos impôts).  

Voici une petite liste de ministres français SDF : Sans Dossier Fixe, actuels, que vous ne connaissez sans doute pas et pour cause… Ils ne servent pour ainsi dire à rien!

 
Hélène CONWAY-MOURET:  

Ministre chargée des Français de l’étranger. La cinquantaine, cette gentille blonde a passé 25 ans de sa vie en Irlande. Elle est censée s’occuper de l’Assemblée des Français de l’étranger qui se réunit 2 fois par an. Incroyable ? Vous pouvez vérifier.

 

Michèle DELAUNAY :
C’est la Ministre chargée des personnes âgées et de l’autonomie. Comme il existe déjà un Ministère des Affaires Sociales, ça fait doublon. Donc elle ne fiche rien. En fait, c’est encore plus croustillant : elle s’occupe du handicap avant 60 ans alors qu’une autre ministre, Marie-Arlette CARLOTTI s’occupe du handicap après 60 ans…


Guillaume GAROT :
Ministre de l’agro-alimentaire. Vous ne savez pas ce que c’est ? Lui non plus !


Sylvia PINEL :

Une quadra super jolie en plus ! Ministre du Tourisme. Elle teste les palaces, les restaurants, les yachts, tout ça…


François LAMY :

Ministre de l’égalité des territoires. Je ne comprends même pas la définition !


Kader ARIF :
Alors lui, peu féru d’histoire de France, il en fait de belles. Ainsi (alors que c’est juste ce qu’il a à faire), il a oublié de représenter le gouvernement aux obsèques de Roland de la Poype, qui était un pilote de chasse Français, as de la glorieuse escadrille " Normandie-Niémen ". Les Américains et surtout les Russes ont très moyennement apprécié. Il est ministre des anciens combattants sans avoir fait un quelconque service militaire.

Ça donne une idée de l'intérêt de ce gouvernement socialo-communo-écolo pour nos soldats !

George PAU-LANGEVIN :
Ne vous trompez pas, c’est une femme au prénom Antillais. Sur sa carte de visite, Ministre de la Réussite Éducative. Il vaut mieux se munir d’un dictionnaire avisé style Littré pour savoir de quoi on parle. Quant à la réussite éducative, il vaut mieux parler d’autre chose, justement.


Thierry REPENTIN :
Alors lui, ce n’est pas une carte de visite qu’il lui faut, c’est un carnet à spirales. Jugez un peu : "Ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, du Dialogue Social, et de l’Apprentissage". J’ajouterais bien "et autres lieux se découvrant à marée basse" mais je n’ose pas. De plus, il y a déjà un ministère du Travail, non ? Qu’est-ce qu’il fout là au milieu ?


Yamina BENGUIGUI :
Ministre de la Francophonie, c’est-à-dire de toutes les soirées et cocktails entre Saint-Germain et le 7e, là où on a le plus de chances de croiser Nicolas.


Pascal CANFIN :
Ministre chargé du développement. Oui ? Du développement de quoi, siouplait ? On pourrait lui attribuer un joug pour l’associer au célèbre Ministre du Redressement Productif ?


Noter le gouvernement d’Angela Merkel :
SEPT ministres qui, comme la Chancelière, prennent le MÉTRO !

Attention : ministre aujourd’hui' hui = très grosse retraite à VIE...

Partager cet article
Repost0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 16:25

Nouvelle polémique au gouvernement et bien sur au PS !

 La solidarité gouvernementale régulièrement mise à mal, ne résiste pas aux propos de Manuel Valls lors du séminiare de rentrée du gouvernement ! Voici ci-desssous l'article du Figaro rendant compte de ce nouveau couac !

La réplique a été rapide, Manuel Valls est sous contrôle, aujourd'hui après le énième crime qui animent les rues de Marseilles malgré des forces policières renforcées !Le gouvernement, premier Sinistre en tête encadre avec 5 ministres  celui de l' Intérieur afin qu'il ne s'appropie pas l'actualité marseillaise ! Donc même pour ce fiasco les apprentis ministres se battent pour avoir la vedette !

C'est pas triste tout ça !

BB  ....................................................

Immigration : Valls évoque une remise en cause du regroupement familial

  •  
Manuel Valls, lundi, lors du séminaire gouvernemental de rentrée.

Manuel Valls, lundi, lors du séminaire gouvernemental de rentrée. Crédits photo : REMY DE LA MAUVINIERE/AFP

Pour le ministre de l'Intérieur, qui insiste sur la poussée démographique africaine, «l'ensemble de nos politiques migratoires devront être questionnées» dans les dix ans à venir.
&lt;a href="http://ww691.smartadserver.com/call/pubjumpi/42296/287314/19567/S/[timestamp]/?" target="_blank"&gt; &lt;img src="http://ww691.smartadserver.com/call/pubi/42296/287314/19567/S/[timestamp]/?" border="0" alt="" /&gt; &lt;/a&gt;
Manuel Valls s'offre une rentrée tonitruante. Invité, lundi, à livrer sa vision des défis majeurs qui attendent la France d'ici à 2025, le ministre de l'Intérieur a, semble-t-il, choqué certains de ses collègues du gouvernement en abordant la question migratoire. Selon Le Parisien et Libération, Manuel Valls a notamment évoqué une possible remise en cause du système du regroupement familial, qui permet à des étrangers résidant légalement en France d'être rejoints par leur famille proche. Une proposition qui est loin de faire l'unanimité au sein du gouvernement, réuni pour ce séminaire de rentrée. «Il a franchi un cap hallucinant», réagit un ministre sous le couvert de l'anonymat dans les colonnes de Libération.
Interrogé mardi matin sur BFM-TV, Manuel Valls, qui doit présenter un projet de loi sur l'immigration avant la fin de l'année, n'a pas démenti avoir tenu ces propos. Alors que le continent africain devrait compter 2 milliards d'habitants en 2050, le ministre de l'Intérieur a estimé qu'il fallait «rebâtir un partenariat avec l'Afrique sur la question migratoire. (...) L'ensemble de nos politiques migratoires devront être questionnées. Parmi elles, la question du regroupement familial pourra être posée, ça n'est pas nouveau.»
 
Pas nouveau dans le débat politique, certes. Mais la volonté de durcir les règles du regroupement familial vient traditionnellement de la droite. Nicolas Sarkozy en avait d'ailleurs fait l'un de ses thèmes de campagne lors de la dernière présidentielle, en proposant de réduire à moins de 15.000 le nombre d'étrangers venant en France au titre du regroupement familial. Ce à quoi François Hollande avait répondu, lors d'une émission télévisée: «On va empêcher un Français ou une Française de vivre avec son conjoint? Qui peut le penser?»

Touraine se désolidarise de Valls

Interrogés mardi matin sur la proposition de Manuel Valls, les ministres cachaient mal leur gêne. La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a prétendu sur i-Télé ne pas avoir «entendu» Manuel Valls évoquer la question du regroupement familial lors du séminaire. Sur France 2, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a pris toutes les précautions d'usage, précisant que chaque membre du gouvernement avait «présenté des orientations en fonction de son propre champ de compétences». Ce qui ne l'empêche pas de se désolidariser de la position du ministre de l'Intérieur: «Pour ma part, je ne crois pas que la mise en cause du regroupement familial soit une manière de faire vivre notre cadre républicain», assure-t-elle.
 
Le porte-parole du PS, le sénateur David Assouline, a également pris ses distances avec la proposition du ministre de l'Intérieur. «Je ne pense pas qu'il faille poser la question d'une remise en cause du regroupement familial, qui est un acquis», a-t-il assuré sur RMC.
Manuel Valls, lui, est furieux contre ses collègues du gouvernement qui ont fait «fuiter» ses propos à la presse. «Je suis très respectueux du secret des discussions. (…) Ce qui est gênant, ce sont ces propos déformés qui sortent du Conseil des ministres et qui ne cherchent qu'à nuire.» La bonne humeur des retrouvailles gouvernementales n'aura été que de courte durée.

Sur l'islam, Valls déforme les propos de Hollande

Lors du séminaire de rentrée, Manuel Valls a également évoqué la question de l'islam. A Libération, le ministre explique s'être «appuyé» sur les déclarations de François Hollande à Tunis pour affirmer que la France allait, dans les années à venir, «faire la démonstration que l'islam est compatible avec la démocratie». Or dans son fameux discours, le chef de l'État avait été plus catégorique: «La France sait que l'islam et la démocratie sont compatibles.»
Partager cet article
Repost0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 16:07

Je rejoins les voeux exprimer ci - dessous par lRenaud Camus et "le Parti de l'In-nocence.

BB

Communiqué n° 1621, lundi 19 août 2013
Sur la formation d’une confédération du non (appellation provisoire)

Le parti de l’In-nocence et son président Renaud Camus appellent à la formation rapide d’une vaste “confédération du non” (au changement de peuple et de civilisation), regroupant tous les partis, mouvements et associations qui considèrent que le Grand Remplacement — la substitution ethnique et la substitution culturelle qu’elle implique nécessairement — est de très loin le plus grave et le plus urgent des problèmes auxquels est confronté notre pays. Ils invitent tous les responsables de ces partis, mouvements et associations, ainsi que les personnalités indépendantes de même opinion, à participer à la conférence préparatoire et constitutive de cette confédération du refus, réunion qui doit se tenir en Bretagne à l’extrême fin de ce mois d’août. Les renseignements pratiques peuvent être obtenus auprès de l’In-nocence ou de Renaud Camus.
Partager cet article
Repost0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 17:18

Copie de Bernard BeaudetJe fais parti de ceux qui militent  contre les envahissements de terrains privés ou communaux par les Gens du Voyage, et à demander une législation nette et précise qui protège les villes et leurs habitants, surtout dans les communes qui appliquent, à grands frais, la loi actuelle qui exige de mettre à disposition des "Aires d'accueil" , entretenues et équipées en eau et électricité, proportionnelles à leur importance.

Mais là je reste sidéré par ce que je viens de lire !

Publié sur le site : "LE LAB --- Europe 1" ce texte fait  suite à un article paru dans "Le Courrier de l' Ouest" ! 

Voila un type de  propos qui ont coûté cher au FN et son mentor Jean-Marie Le Pen !

Qu'en sera - t-il de Gilles Bourdouleix député maire de Cholet, président du CNIP qu'il a "fondu" dans le nouveau parti centriste UDI !  

Qu'en sera-t-il de la réction du président de la dite UDI, Jean -Louis Borloo, des adhérents du CNIP qui l'ont suivi dans sa dérive centriste et de ses collègues qui ont quitté l'UMP pour cause de dérive droitière !

A suivre !
BB

 

Le député-maire UDI Gilles Bourdouleix sur les gens du voyage : "Comme quoi, Hitler n'en a peut-être pas tué assez..." Par Paul Larrouturou
| 22/07/13 - 11:05
Confronté à l'occupation d'un champ à Cholet (Maine-et-Loire) par les gens du voyage, le député-maire UDI de la ville, Gilles Bourdouleix, a lancé devant un journaliste du Courrier de l'Ouest : "Comme quoi, Hitler n'en a peut-être pas tué assez".
 
 
La scène se passe sur un champ, à Cholet, près du parking d'une discothèque et d'un stade, le long de la route de Nantes. Un champ occupé par 150 caravanes de gens du voyage, provoquant la colère du maire, qui menace de démissionner et en appelle au préfet pour faire évacuer le terrain.
 
Gilles Bourdouleix qui s'est rendu sur place, protégé par des policiers, pour une rencontre musclée avec les gens du voyage.
 
On peut ainsi lire dans les pages Maine-et-Loire du Courrier de l'Ouest (article payant) ce lundi 22 juillet
 
Excédé par des saluts nazis et les accusations de racisme qui fusent, le député-maire, provocant à son tour, marmonne : "Comme quoi, Hitler n'en a peut-être pas tué assez...".
 
Interrogé par Le Courrier de L'Ouest sur cette phrase, le député centriste du Maine-et-Loire ne nie pas l'avoir prononcée et ajoute : 
 
Vous faire traiter de Hitler, vous croyez que c’est agréable non ?On se fait injurier à longueur de temps. L’autre jour, ils me traitaient de pédophile. Alors qu’eux, la moitié des enfants sont entre pères, grands-pères… 
 
Gilles Bourdeleix n’en est pas à sa première sortie sur les gens du voyage. Le 9 septembre 2010, lors d’une réunion de quartier, le maire, alors UMP, avait déjà pointé le comportement d'un groupe de gens du voyage accueilli quelques jours plus tôt sur un terrain municipal. Ces propos avaient été retranscrits dans les colonnes du quotidien Ouest-France deux jours plus tard.
 
Gilles Bourdeleix avait déclaré :
 
On a la trouille de ces gens-là, ils ont tous les droits.Je suis prêt à prendre un camion plein de m... pour le déverser au milieu de leurs caravanes. Ces gens, c'est beaucoup d'emmerdes. S'ils choisissent de vivre comme ça, en caravanes et qu'on fait un effort pour les accueillir, au moins qu'ils aient un peu de respect. Les caravanes qu'ils ont, avec les Mercedes et les camions pour les tracter, on ne pourrait pas se les payer. Mais eux, ils en ont les moyens puisqu'ils n'ont pas de revenus et ne paient pas d'impôts ! Ces caravanes, elles sont équipées de toilettes, mais ils ne les utilisent pas.
 
Ce dérapage avait provoqué l'indignation de la Ligue des Droits de l'Homme. Cette dernière avait porté plainte pour "provocation à la haine raciale". La plainte avait été classé sans suite, en mars 2011. "Des propos outranciers ont été tenus. Mais l'étude de l'enregistrement intégral des échanges montre que le maire a plutôt joué un rôle d'apaisement et de remise en perspective du problème de stationnement des gens du voyage", avait indiqué la procureure de la république d'Angers à l’AFP.
 
Plus tard, en 2012, Gilles Bourdouleix avait tenté de se présenter au nom du CNIP à l’élection présidentielle mais n’avait pas obtenu les 500 parrainages nécessaires.
 
Mise à jour à 15h55 : ajout des propos tenus par Gilles Bourdouleix en septembre 2010 à la suite desquels la Ligue des Droits de l'Homme avait porté plainte.
 
Avec Jérémy Gabert

 

 

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 22:44

Grosse colère... Le Qatar met François Hollande en pétard

Publié le 27/06/2013

La crise d'amateurisme qui sévit à Matignon s'est propagée du côté de l’Élysée. François Hollande vient de réaliser un coûteux voyage diplomatique au Qatar pour rencontrer un dirigeant... qui a abdiqué deux jours après ! Est-il trop Qatar pour vraiment bien faire ? François Hollande en a plein le Q...atar ! Il vient d'effectuer un voyage officiel au Moyen-Orient pour s'entretenir avec le cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani... deux jours seulement avant que celui-ci n'abdique pour laisser le trône à Tamim Ben Hamad Al Khalifa, son fils, visiblement décidé à changer la manière de gouverner. Voici que la crise d'amateurisme qui faisait des ravages du côté de Matignon s'est propagée du côté de l’Élysée. Il eut été sage de vérifier que le coût non négligeable d'un tel voyage ne soit pas soldé par un cheikh en blanc. Hollande a mal qualifié le Khalifa. Trompé par le mirage de l'émirat, il a découvert qu' "abdiquer" n'était pas le nom d'un diplomate local en charge de faire respecter le protocole. Alors qu'il suffisait de consulter l'annonce de la succession dès le 5 juin, comme le souligne très justement Le Point. C'est donc un véritable Doha d'honneur fait à François Hollande qui devra probablement brûler en avion de nombreux autres litres de pétrole qatari pour rencontrer le nouveau dirigeant qui lui avait d'ailleurs été présenté. Sans compter les frais pour faire voyager Valérie, première quidame de France, la favorite qu'il faut bien penser haremunérer au pays des Mille et Une Nuisances fiscales. Certaines sources proches de l’Élysée indiquent que François Hollande ne décolère pas et qu'il en aurait jeté de rage le cadeau offert par l’Émir expiré – une paire de babouches en cuir cousues main avec ses initiales brodées – les faisant voler à travers la fenêtre du bureau présidentiel et provoquant au passage le rire sournois d'un conseiller qui aurait commenté : « Ça c'est le sort qui attend Jean-Marc Ayrault s'il n'est pas devancé par Montebourg ». Comme il n'est jamais Qatar pour bien faire, l'Emir Al Thani a tenu à appeler son ex-homologue pour le détendre un peu, pensant dérider le président français sur le fait que son pays ne souhaitait pas vraiment acquérir la Tour Eiffel comme l'indiquait une rumeur totalement infondée qui avait été pêchée on ne sait où en avril dernier. Constatant la faible réceptivité de François Hollande à son humour d’Émir, il s'est abstenu de toute plaisanterie sur son souhait d'échanger Valérie Trierweiler contre de magnifiques purs-sangs, cadeau autrement plus prestigieux que le dromadaire offert lors de sa visite au Mali. Il ne faut pas confondre la détente diplomatique avec celle des zygomatiques. Est-ce que trop d'amateurisme tue l'amateurisme ?... Visiblement notre président expérimente chaque jour, grandeur nature, au point qu'on se demande si cela ne pourrait pas nous mener prochainement à la Qatarstrophe.

 

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 10:53

Ce fait divers a inspiré la colère de mon ami Jean -Claude Muller de Reims :
Muni d’une barre de fer, un jeune iranien a fracassé l’horloge astronomique de la cathédrale Saint-Jean. 
Raison de cet acte christianophobe ? 
L’horloge « empêcherait les croyants musulmans de se concentrer sur leur prière. »
Samedi, vers 18 h 30, un iranien de 28 ans a, à l’'aide d’une barre de fer,
 a donné de violents coups dans l’horloge astronomique de la cathédrale Saint-Jean de Lyon (5e),  brisant plusieurs parties de l’œuvre. 
Cette horloge, datant du XIVe siècle, ne fonctionnait plus dimanche.  
Le délinquant a été placé en garde à vue  et remis en liberté. 
Ben...voyons... 
Imaginons la réaction des autorités politiques Françaises si un chrétien avait commis un acte équivalent dans une Mosquée...

 Toujours aux ordres du PS, la presse est muette !

FR 3 Rhône - Alpes

Lyon - L'horloge de la cathédrale Saint-Jean vandalisée
Samedi 23 mars, vers 18h30, un individu s’en est pris à l’horloge astronomique de la cathédrale. Avec une barre de fer, il a porté plusieurs coups à cette oeuvre datant du XIVème siècle. 
Détail de l&#039;horloge astronomique de la cathédrale St-Jean (archives) © France 3 RA
© France 3 RA Détail de l'horloge astronomique de la cathédrale St-Jean (archives)

Selon le quotidien Le Progrès, des témoins sont intervenus pour arrêté le vandale. Rapidement interpellé, l'homme, un Iranien de 28 ans, aurait justifié son acte par le fait que l’horloge empêcherait les croyants de se concentrer sur leur prière en raison de sa magnificence. Sa garde à vue a été prolongée en attendant une expertise médicale.

Cette horloge à rouages a été installée dans la Primatiale Saint-Jean en 1379. Elle fait partie des curiosités de l'édifice religieux et attire de nombreux touristes. L'horloge astronomique est dotée d'automates qui s'animent lorsqu'elle sonne plusieurs fois dans l'après-midi. Depuis cet acte de vandalisme, l'horloge est à l'arrêt.
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 23:47

Nanard-4

Merci au "parti del'in-nocence" de s'inquièter de cette Islamisation qui est certes le fait des musulmans et des Imams mais aussi de nos élus comme la Madone de Paris qui fêtent le début et la fin de cette période de jeûne des Musulmans, mais qui volontairement oublient quand ils ne veulent pas interdire les fêtes religieus chrétiennes, celles de notre histoires de nos racines de notre structure sociale accée entre autre sur la Famille.

Les responsables religieux  de la Chrétienté  dans le rêve d'une vie oequménique des religions se laissent  déborder par cette invasioon sournoise, qui un jour ou l'autre portera la lourde responsbilité de gtands drames dans notre pays .

BB.............................................................................
Communiqué n° 1604, mardi 9 juillet 2013
Sur la prétendue “montée de l’islamophobie”

Le parti de l’In-nocence, à l’heure où dans une France en voie d’islamisation précipitée l’entrée en ramadan commence à constituer une grande date de l'année sociale et politique, observe le crescendo médiatique du thème de la “montée de l’islamophobie”, présentée même sans rire, ici et là, suivant le modèle avancé naguère par M. Alain Juppé, et prolongé récemment par Jean-Louis Bianco, comme le plus grave danger auquel soient soumis notre nation et notre peuple.

Le parti de l’In-nocence estime bien possible, certes, que l’accablement, l’exaspération, la désolation, le chagrin patriotique, la fureur, même, face à la conquête coloniale en cours, poussent certains de nos compatriotes à des gestes regrettables, contraires éventuellement à l’in-nocence, ce qui ne saurait qu’être condamné. Mais il juge profondément dérisoire, et insultant pour l’intelligence des Français, et pour leur souffrance, de monter en épingle artificiellement les manifestations éparses et souvent bien hypothétiques de l’islamophobie alors que c’est aux tenants de l’islam — sinon
comme religion du moins en tant que civilisation et forme de la vie sociale — qu’est attribuable la plus grande part, et de très loin, de la nocence perpétrée dans notre pays, ces agressions petites et grandes dont les médias parlent fort peu, en revanche, et qu’ils se gardent bien d’attribuer à une “communauté” plutôt qu’une autre.
Partager cet article
Repost0