Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 09:21

Pierre Andrieu 120Rama Yade n’a jamais été une actrice politique qui m’inspirait particulièrement pour être franc. Ses prises de positions es qualité de ministre, particulièrement sur les sujets d’immigration me donnaient parfois des boutons, son comportement après son éviction du gouvernement, sa démission de l’UNESCO, enfin son comportement général ne me  portait pas à trouver en elle un leader qui me convenait.

Mais là je tombe sur l’article du Parisien.fr, que je reproduis ci-dessous, un papier qui me fait un peu adoucir mon opinion sur cette jeune femme.

Je suis en parfait accord avec elle, quand j’assiste pantois à la fuite de ces politiques qui courent à la soupe derrière Hollande avant même qu’il ait gagné cette élection présidentielle !

Ce spectacle est lamentable, c’est le moins que l’on puisse dire, il est déjà la démonstration de l’erreur de Nicolas Sarkozy sur son ouverture à gauche, les Amara, Hirsch ne sont que des carrièristes  sans scrupules. Les Lepage et autres villepinistes sont des gens traitres aux idéaux qu’ils ont défendus un moment certainement par pure opportunisme et enfin l’exploitation de la faiblesse, due à l’âge et la maladie, de Jacques CHIRAC par son entourage pour parler à sa place et porter atteinte à son camp, à ceux qui pendant des décennies ont travaillé avec dévouement et souvent avec abnégation pour lui à ses côtés !

Par contre respect à Madame CHIRAC, qui, contre l’ensemble de sa famille, sa fille et ses maris successifs et autres collaborateurs, maintient le cap et soutien avec conviction sa famille politique.

Pour ma part, je ne suis pas un Sarkoziste reconnu, loin de là, mais je suis, bien que cela m’ait joué de mauvais tours tant dans ma vie professionnelle que publique, un inconditionnel de l’amitié, de la fidélité et de l’honnêteté intellectuelle. Des qualités, pour moi, mises à mal dans ces comportements largement étalés par les médias.

A l’instar du Président du RPF Christian VANNESTE plus que malmené par son parti, par le président même et les médias, qui reste fidèle à ses engagements politiques et moraux malgré les coups bas, nous  apporterons nos voix au candidat de droite, pour faire barrage à l’aventure socialiste que représente Hollande, un candidat sans expérience, falot, inconnu à l’étranger, exactement le contraire de ce que nécessitent les difficultés de tous ordres qui menacent notre économie, l’emploi et la sécurité de nos compatriotes et de notre nation.

 

Voici l’article paru ce matin sur LePraisien.fr………………….bonne lecture

 

BB…………………………………………..

 

 

 

 

Rama Yade
     

 


Fadela Amara, Martin Hirsch… Que vous inspirent ces ralliements à Hollande d’anciens ministres de Sarkozy ?

RAMA YADE. Quels opportunistes : c’est maintenant qu’ils se rappellent qu’ils ont été socialistes ? Si le PS était si formidable, pourquoi ces ralliés de la dernière heure n’ont-ils pas fait avec lui le RSA, la rénovation urbaine, le Grenelle de l’environnement… Ce qu’ils font est dégueulasse ! Cette façon de faire de la politique va dégoûter les Français, ils porteront sur ces gens-là un jugement très sévère.

Quel projet rallient-ils ? A part l’antisarkozysme, Hollande n’en a aucun. Il avance masqué.

Mais vous aussi avez quitté l’UMP avant de soutenir Sarkozy ?

A travers le Parti radical, j’appartiens à la majorité, mais j’y ai en effet ma singularité et je n’ai pas été épargnée. Moi aussi j’aurais pu rompre, mais je suis fidèle à ma famille politique. Il y a plus de courage à se battre pour ses idées au sein de sa famille politique que de prendre ses jambes à son cou à quelques jours du 1er tour, comme des lâches. Depuis deux mois, Nicolas Sarkozy a évolué, a montré un esprit d’écoute et d’ouverture. Ses propositions sur l’école, la banque de la jeunesse ou le surendettement ne figuraient pas à son programme auparavant.

Ce combat ne vous paraît pas perdu ?

Non, le jeu est complètement ouvert. Ce ne sont pas les sondages qui font l’élection. Aujourd’hui, un tiers des Français sont indécis : je les appelle à nous faire confiance et à voter Nicolas Sarkozy.

Vous n’avez pas reçu de propositions de la part du camp Hollande ? Ou de Bayrou ?

Jamais un socialiste ne m’a fait le moindre appel du pied ! Ils ont compris que je me bats pour mes convictions. Quant à François Bayrou, je respecte son courage et son indépendance. Mais cette dernière ne serait en rien entamée s’il soutenait Sarkozy. On a besoin de lui.

Bernard Kouchner devrait-il soutenir Sarkozy ?

C’est à lui de décider. Il a été son ministre des Affaires étrangères, il serait logique qu’il vote pour lui.

Vous êtes candidate aux législatives dans les Hauts-de-Seine, mais il y a aussi un candidat UMP, Manuel Aeschlimann…

Je trouve regrettable d’avoir pour challengeur à droite un candidat au parcours aussi chaotique. Dans ce département, la droite a besoin de moralisation et de renouvellement.

 

Partager cet article

Repost 0
bernardbeaudet.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

thizy 22/04/2012 19:25

tres bien

cordialement