Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 23:57

Le CNIP lors de son «Comité Directeur du samedi 25 juin s’est ouvert la voix menant à une adhésion au parti « ramasse tout » de Jean –Louis Borloo ! Un « petit » Comité Directeur puisqu’apparemment composé de moins de 30 participants, un record ! Malgré cela c’est au dire de son président 93 % des adhérents du CNIP qui approuvent cette nouvelle tentative d’adhésion ou d’union de l’équipe Bourdouleix / North !

Après avoir testé ; lors des régionales, une union sans lendemain avec « Debout la République » de Nicolas Dupont Aignan, le duo « indépendant » se réjouissait d’avoir enfin rejoint le Groupe d’Union de la Majorité Présidentielle. Puis ce fut un flirt avec « La Droite Libre » d’Alexandre Del Valle, puis avec « Les Chrétiens Démocrates » de Christine Boutin, pour finalement tenter d’échouer chez Borloo ! Si l’on résume : gaulliste avec NDA, centre gauche/droite avec la majorité, à droite toute avec Del Valle, centre droit avec Boutin et centre –centre gauche avec Borloo et ses amis de la Gauche Moderne ! Un beau parcours en un temps record ! Peut être ne sommes nous pas au bout de nos surprises d’autant qu’il reste 10 mois d’ici les présidentielles.

 

Cette grande vadrouille politique explique peut être pour part une la désertification en cours du CNIP ! Si cette grande vadrouille doit faire se retourner dans leurs tombes des hommes comme Antoine Pinay, Philippe Malaud ou Yvon Briant , elle soulève la colère d’Annick du Roscoät, colère à laquelle, et  je ne suis pas le seul, m’associe.

 

Ci –dessous l’article paru dans « Ouest-France » qui publie, en le commentant,  le communiqué du CNIP annonçant ce rapprochement avec  Borloo !

 

«  ...Le CNIP de Bourdouleix se rapproche de Borloo,


Le centre national des indépendants et paysans (CNIP) présidé depuis octobre 2009 par Gilles Bourdouleix, député maire de Cholet, a décidé à 93% de ses adhérents, d'engager des discussions en vue d'intégrer l'Alliance républicaine écologique et sociale (Ares) qu'anime Jean-Louis Borloo. "je rencontre Jean-Louis Borloo la semaine prochaine en ce sens" explique Gilles Bourdouleix dont l'ambition "est de repositionner le CNIP au centre droit, ce qu'il était historiquement. On nous avait enfermés dans une image de droite extrême. "Le CNIP rejoindrait le parti radical, le Nouveau Centre et la Gauche moderne, la convention démocrate et l'Alliance centriste si elle le décide favorablement, ce samedi à Angers".... »

 

La réponse d’Annick du Roscoät ne s’est pas fait attendre ! je vous la livre !

 

 

« ...C'est avec stupéfaction et écoeurement, qu'Annick du Roscoat, présidente  du CNI, découvre ce matin les déclarations de Gilles Bourdouleix dans Ouest-France

"Quand je  pense que je lui ai fait confiance, en le faisant élire à la présidence du CNI fin 2009, je suis écoeurée" déclare celle qui fut 10 ans présidente du mouvement. "Si, comme le dit Monsieur Bourdouleix, 93% des adhérents le suivent dans son rapprochement avec Borloo, c'est qu'il n'y a plus que 30 adhérents au CNI ! En effet ils n'étaient que 28 membres au comité directeur de samedi dernier, même pas un tiers de ce comité...du jamais vu,  pas de quorum... mais qu'importe pour lui". Les statuts sont très clairs, c'est le conseil national qui peut seul les changer, or il n'a pas été réuni !
"Que Monsieur Bourdouleix choisisse l'alliance avec Borloo après être entré dans le groupe de la majorité présidentielle, puis avoir soutenu Dupont Aignant, avoir fait voté en bureau politique une alliance avec Christine Boutin... c'est peu dire que le CNI dirigé par lui, est passé de convictions fortes qui le faisait tenir,  droit comme le i d'indépendant, à une scoliose politique... " renchérit elle.
Les adhérents du CNI ne sont pas centristes, encore moins près de la gauche moderne...Ils ont toujours été eux même : fidèles à leurs convictions et leur indépendance conclut elle.

Annick du Roscoat....
 »

 

Cerise sur le gâteau pour l’ancienne présidente. Bourdouleix et North se sont invités à un dîner amical organisé par le bureau de la fédération CNIP de Loire –Atlantique, alors que depuis des mois Annick demande à Bourdouleix un rendez-vous, demande restée sans réponse !

 

Nouvelle réponse adressée cette fois à Bourdouleix !...

 

« ...Monsieur, à la lecture de l'article de ce matin dans "Ouest France" , il est inutile que vous fassiez le déplacement sur Nantes. Nous nous réunirons comme prévu initialement entre amis.... »

 

J'approuve, et je ne suis pas le seul, cette prise de position d' Annick du Roscoät 

 

Bernard Beaudet

 

 

Partager cet article

Repost 0
bernardbeaudet.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

titinu 05/07/2011 18:42


CNIP a perdu sa raison d'être. Il est devenu un "valet" comme les écolos sont des roses déguisés.


bernard 04/07/2011 14:50


je suis tout a fait d'accord avec et avec Annick du Roscoät.Meilleures salutations.
Guy Bernard.