Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 10:25

Ce jour le site M6-info.fr by MSN publie un dernier sondage sur les intentions de vote pour les élections européennes du printemps 2014 !

Pour la première fois dans un sondage portant sur une élection nationale le FN est donné en tête des intentions de vote !

Cette élection qui se déroulera quelques semaines après les municipales de mars 2014, va offrir au FN une occasion unique de provoquer cette tempête électorale pour deux raisons,

 La première est les comportements concomitants des partis  d’opposition, l’UMP et de pouvoir, le PS qui chacun de leur côté tentent, en espérant en tirer un profit,  de marginaliser et diaboliser un parti qui se présente comme un exutoire pour des électeurs sans arrêt trompés.

La seconde est le peu d’intérêt et d’importance que les électeurs portent à cette élection européenne. L’Europe c’est loin, c’est aussi trompeur que les politiques nationaux. Cette élection offre une possibilité de marquer son mécontentement en pensant que le résultat n’aura pas d’importance sur leur vie de tous les jours ! Là aussi c’est un échec des partis de gouvernements qui n’ont pas su faire comprendre aux électeurs ce qu’est l’UE et ce qu’elle assure aux peuples européens en reportant tous les maux de leur politique nationale sur les décisions de Bruxelles !

Les erreurs se payent toujours au prix fort.

BB ***************************************************************

Elections européennes : 1 électeur sur 4 voterait FN

« Premier parti de France » selon cette étude

Le parti de Marine Le Pen recueille 24% d'intentions de vote contre 22% pour l'UMP et 19% pour le PS. Viennent ensuite la liste d'union UDI-MoDem 11%, le Front de Gauche 10%, EELV 6%, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) 2%, le NPA d'Olivier Besancenot 2% et "une autre liste" 4%.

« Pour la première fois dans un sondage d'intentions de vote portant sur une élection à caractère national, le FN devance nettement à la fois le PS et l'UMP », assure l'institut de sondage.

Pour Steve Briois, secrétaire général du Front National, il s'agit d'un « séisme sans précédent ». « Cette annonce est à interpréter comme un élan d'enthousiasme manifeste de la part des Français pour Marine Le Pen et pour le Front National, et comme une adhésion à leur critique d'une Union Européenne ultralibérale qui les opprime et à laquelle les partis du système ont vendu leur âme et le destin de nos compatriotes », a-t-il ajouté.

Une forte progression

Pour rappel, lors des dernières européennes de 2009, le Front national avait obtenu 6,34% des voix. L'UMP associé au Nouveau centre, était arrivé en première position avec 27,89%, suivi du PS à 16,48%, d'Europe Ecologie-Les Verts à 16,27%, du MoDem (8,47%) et du Front de gauche (6,03%) .

Le FN a progressé de 3 points par rapport à une étude du même type réalisée par l'institut Ifop au mois de mai. Hier, Alain Delon a suscité la polémique sur Twitter en apportant son soutien au parti de Marine Le Pen, un mois après l'humoriste Jean Roucas.

 « Premier parti de France » selon cette étude

Le parti de Marine Le Pen recueille 24% d'intentions de vote contre 22% pour l'UMP et 19% pour le PS. Viennent ensuite la liste d'union UDI-MoDem 11%, le Front de Gauche 10%, EELV 6%, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) 2%, le NPA d'Olivier Besancenot 2% et "une autre liste" 4%.

« Pour la première fois dans un sondage d'intentions de vote portant sur une élection à caractère national, le FN devance nettement à la fois le PS et l'UMP », assure l'institut de sondage.

Pour Steve Briois, secrétaire général du Front National, il s'agit d'un « séisme sans précédent ». « Cette annonce est à interpréter comme un élan d'enthousiasme manifeste de la part des Français pour Marine Le Pen et pour le Front National, et comme une adhésion à leur critique d'une Union Européenne ultralibérale qui les opprime et à laquelle les partis du système ont vendu leur âme et le destin de nos compatriotes », a-t-il ajouté.

Une forte progression

Pour rappel, lors des dernières européennes de 2009, le Front national avait obtenu 6,34% des voix. L'UMP associé au Nouveau centre, était arrivé en première position avec 27,89%, suivi du PS à 16,48%, d'Europe Ecologie-Les Verts à 16,27%, du MoDem (8,47%) et du Front de gauche (6,03%) .

Le FN a progressé de 3 points par rapport à une étude du même type réalisée par l'institut Ifop au mois de mai. Hier, Alain Delon a suscité la polémique sur Twitter en apportant son soutien au parti de Marine Le Pen, un mois après l'humoriste Jean Roucas.

 

Partager cet article

Repost 0
bernardbeaudet.over-blog.com
commenter cet article

commentaires