Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 23:48

Voila une nouvelle démonstration de la neutralité politique de la justice dans notre pays ! La Taubira fait son devoir socialiste !

Les extrémistes de gauche, qui semble -t-il auraient ouvert les hostilités dans la bagarre qui a coûté la vie au Jeune homme Méric, se retrouvent tous relâchés des garde à vue  et seront peut être convoqués en septembre ! Allez dehors, allez exercé vos talent de casseurs pendant les vacances on se reverra à la rentrée !

Pendant ce temps un jeune maifestant contre le mariage homo moisi en prison. Il est vrai que ce jeune homme, à l'instar des millions de familles qui ont défilé à Paris et dans toute la France pendant ce printemps 2013 sont de dangereux révolutuionnaires.

De qui se moque - t on ?

BB....................................................

Manif pour Méric : un «antifa» relâché et convoqué en septembre

    • Par Nicolas Theodet
    • Mis à jour le 26/06/2013 à 17:21
    • Publié le 26/06/2013 à 16:59
En marge de la manifestation en mémoire de Clément Méric, dimanche dernier, de nombreuses vitrines avaient été brisées.

 

Le dernier gardé à vue de la manifestation antifa de dimanche, au cours de laquelle des vitrines ont été brisées, est convoqué pour rébellion en septembre. Un traitement bien différent de celui de Nicolas Bernard-Busse, militant de la Manif pour tous condamné en comparution immédiate à deux mois ferme pour rébellion et immédiatement écroué.


La PhytothérapieDossier FigaroPartner

Découvrez le dossier
 

L'un des quinze militants interpellés au cours de la manifestation «antifa», dimanche dernier, sera jugé pour rébellion. Lors de cette manifestation en mémoire de Clément Méric, des dégradations de biens immobiliers ont été perpétrées ainsi que plusieurs vitrines cassées dans le quartier de l'Opéra.

Sur quinze interpellations, seules deux ont mené à une garde à vue. La première personne, arrêtée pour port d'arme prohibé, a été relâchée moins de vingt-quatre heures plus tard. L'interpellation de la seconde personne, un homme de 34 ans, a été mouvementée, si bien qu'il a été gardé à vue pour «rébellion» en même temps que «manifestation non autorisée». Il a été libéré ce mercredi avec une simple convocation devant le tribunal correctionnel de Paris en septembre prochain. Sans casier judiciaire, il risquera alors théoriquement jusqu'à un an de prison ferme.

La manifestation «antifa» avait regroupé, dimanche dernier, plus de 6000 personnes en mémoire de Clément Méric, un militant d'extrême gauche tué le 5 juin dernier après une rixe contre un groupe d'extrême droite aux abords de la gare Saint-Lazare.

Le traitement réservé à ce militant antifa diffère de celui de Nicolas Bernard-Busse, un étudiant parisien de 23 ans, arrêté dimanche 16 juin à Paris en marge d'un regroupement non autorisé de la Manif pour tous devant les locaux de la chaîne de télévision M6, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), où François Hollande participait à l'émission «Capital». Il a été condamné à quatre mois de prison, dont deux mois ferme, et 1000 euros d'amende en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Paris. Il a dormi le soir même de sa condamnation en prison.

Interrogé, le ministère public justifie une telle différence de traitement. «Le militant de la Manif pour tous était jugé pour rébellion, avoir donné une fausse identité et avoir refusé le test ADN, explique-t-on au parquet, de plus, il était déjà passé une semaine avant en comparution immédiate, tandis que le participant à la manifestation antifa n'avait jamais eu affaire aux forces de l'ordre.» Et de demander à «ne pas comparer les deux affaires, qui sont totalement opposées». Il n'en reste pas moins vrai que, de source policière, on souligne que la «rébellion» reprochée à Nicolas Bernard-Busse consistait à s'être débattu - lui aussi- lors de son interpellation, provoquant la casse d'assiettes dans un restaurant, qui a porté plainte pour un préjudice de quelque 1000 euros.

Partager cet article

Repost 0
bernardbeaudet.over-blog.com
commenter cet article

commentaires