Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:38

100 1874

Quelle aubaine, pour Normal 1° et son gouvernent, ils  vont pouvoir se fendre d’une supercherie ! Faire croire qu'il vont respecter leurs promesses électorales en jetant dans le public le débat du mariage et de l'adoption pour les homos !

 C'est pratique et ça ne coûte pas cher, ça n'intéresse pas grand monde mais cela fait un débat passionné dans le domaine sociétal, traditionnel et ne le cachons pas religieux. Un débat qui demande, comme pour toute les grandes réformes sociétales de notre vieux pays profondément marqué de traditions ancestrales,  un REFERENDUM .

 Avec ce débat qui va déchaîner les médias, les français pourront pendant quelques semaines oubliés la pression fiscale que la gauche instaure. Les bonnes gens de gauche qui ont fait confiance à Normal 1° vont voir leur pouvoir d'achat largement entamé, je ne pense pas que le mariage homo fasse passer la pilule très longtemps.

 Pour ma part, dans cette affaire, je ne pense qu'aux "enfants" de ces accouplements de gens du même sexe, à l'avenir qui va s'ouvrir à eux à l'école en particulier  (la méchanceté naturelle des enfants est bien connue) et dans l'exemple qu'ils auront sous les yeux pour préparer leur avenir d’homme ou de femme.

 Le reste ne m'importe peu, et comme le dit le vieil adage, que je fais mien, , chacun fait ce qu'il veut avec son c.. !

 

Je vous transmets ci- dessous l'appel de Catholique en Campagne et vous incite à signer leur pétition.

 BB……………………………………………………



Catholiques en Campagne

http://www.catholiques-en-campagne.fr


Le Collectif pour l'enfant qui regroupe 79 associations de protection de l'enfance communique :

Le « mariage à trois », une des conséquences du « mariage homosexuel »

Au Brésil, une union civile à trois (entre un homme et deux femmes), pouvant être assimilée à un mariage en raison de ses conséquences juridiques, a été récemment validée par un notaire de la ville de Tupa.

Le Brésil a déjà reconnu, le 5 mai 2011, par une décision de la Cour suprême, l'u nion civile pour les couples homosexuels, proche du mariage en raison de ses effets. Et, cette récente union en est la conséquence directe. Les Pays-Bas, qui ont été, en 2001, le premier pays à reconnaître le mariage pour les personnes de même sexe, ont d'ailleurs admis, quelques années après, l'union civile entre trois personnes.

 

Le mariage est avant tout l'institution reconnaissant et pérennisant l'engagement d'un homme et d'une femme pour fonder une famille (et non pas simplement la reconnaissance sociale d'un amour, lequel peut prendre des formes variées). Dés lors qu'on autorise le mariage (et l'adoption) pour lespersonnes de même sexe, on en transforme la nature même. Derrière le projet de mariage et d'adoption par les homosexuels se cachent d'ailleurs les tenants de la « théorie du genre » qui entendent nier et supprimer la différence entre les sexes, entre l'homme et la femme, à autoriser toute les formes de sexuation et à légaliser la polygamie.

Selon Béatrice Bourges, porte-parole du Collectif pour l'enfant, qui regroupe 80 associations de protection de l'enfance « le mariage entre personnes de même sexe est ainsi la porte ouverte à la reconnaissance légale de la polygamie. Car, en ne réservant plus le mariage à l'homme et à la femme qui s'engagent dans la durée pour fonder une famille mais en l'ouvrant à des personnes de même sexe « au motif qu'ils s'aiment », pourquoi ne pas, dès lors, le permettre entre plusieurs personnes qui peuvent également éprouver des sentiments les unes pour les autres ? Est-ce véritablement ce que nous souhaitons pour notre pays et nos enfants ? »

Le Collectif pour l'enfant rappelle ainsi son opposition farouche au mariage et à l'adoption par les personnes de même sexe devant faire l'objet, très prochainement, d'un projet de loi du Gouvernement.

 Avec les 10 000 personnes qui vous précèdent, signez - et faites signer - la pétition

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information, vous pouvez annuler votre abonnement en cliquant sur ce lien . Si vous souhaitez changer d'adresse courriel, veuillez vous désabonner et vous abonner de nouveau.

Partager cet article

Repost 0
bernardbeaudet.over-blog.com
commenter cet article

commentaires